•                                               Mercredi 10 mai 2017 :

                                    "Aux frontières de l'absurde", jour J !

             Tension à son comble avant l'entrée en scène de nos comédiens mais qui déjà plongeait le spectateur dans la profondeur de textes pas toujours évidents à interpréter et à mettre en scène... Aboutissement d'une année pleine de surprises, de réflexion créative et d'épanouissement de talents qui se dissimulent mais finissent par éclore sur scène...

        En attendant la première fournée de photographies de cette soirée, voici la première envoyée par l'une de vos admiratrices de cette soirée, Madame Chapellier(avec mise en abyme, s'il vous plaît, clin d'oeil aux Terminales L pour le bac) :

    Première représentation des Ventres perdus : félicitations !!!

                                      Maintenant, repos indispensable !!

     

     

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  •  

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  •           A l'écoute des sensations de l'autre : l'apprentissage de la coordination, de l'élan du geste sans heurts, de la promiscuité harmonieuse.

    Un échauffement chorégraphique reprenant le choeur... Sans paroles, tout en mouvement et expression corporelle. Sur une alternance de mélodies et de rythmes improvisés.

    Le théâtre : à la lisière des arts

     

     

     

     

     

     

     

     

                                                 Bientôt synchro ?

    Le théâtre : à la lisière des arts

     

     

     

     

     

     

     

     

                                               Les propositions jaillissent ! Cela vient !

                 Reprise de notre mise en scène pour le futur spectacle en mai 2017... Nos comédiens bouillonnent d'idées de mise en scène et parviennent progressivement à offrir aux autres leur jeu tout en le modelant pour l'adapter au choeur. Un partage qui devient plus intense et fait jaillir les talents.

    Le théâtre : à la lisière des arts

    Et surtout, une énergie infatigable : ce vendredi, 3 heures d'atelier sans pause ! Bravo et merci à la troupe des "Ventres perdus" !

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •     Mémoires et mémoire... hommage à la culture congolaise, hommage à la musique : un vrai rituel ! 

    Agoraphobies, non... S'envoler peut-être ?

     

     

    Echauffement musclé... qui a réduit chacun à une flaque de gouttelettes mais quelle concentration au bout de l'effort !

                                   UN contre TOUS

    Agoraphobies, non... S'envoler peut-être ?

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Agoraphobies, non... S'envoler peut-être ?

     

    Inquiétants, non ? A part quelques sourires impromptus...

    Agoraphobies, non... S'envoler peut-être ?

     

     

     

     

     

     

     

     

     

       Techniques pour apprendre à s'élever dans les airs en toute confiance... ou presque...

    Agoraphobies, non... S'envoler peut-être ?

    La terre vue du ciel, c'est comment ? 

    Agoraphobies, non... S'envoler peut-être ?

     

     

     

     

     

     

     

     

    Des comédiens prêts pour les théâtrales olympiques !

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • "Les Poètes déclarent : ni orpheline, ni sans effets, aucune douleur n'a de frontières !" (P. Chamoiseau)        

    La création se fait l'écho de l'actualité ou l'actualité vient s'insinuer dans la création pour mettre en éveil nos consciences... C'est donc par cette phrase de Patrick Chamoiseau que s'est ouvert aujourd'hui notre atelier théâtre.  

    Hommage à tous ces poètes dont les mots sont des actes...

    Création aux lisières de la vie : "Frères migrants"

               Point de départ, nos corps formant des frontières... préparation pour la recherche de mise en scène de l'une de nos pièces en duo... Où la frontière voit une femme passant les saisons devant une démarcation absurde pour disparaître sans jamais passer de l'autre côté...

    Création aux lisières de la vie : "Frères migrants"

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique