• Des silences aux aveux des corps...

          L'échauffement offre la liberté à chacun, suite à une progression de la pratique lente et assidue des premiers mois, de laisser s'échapper ce que les pensées auraient à peine soupçonné ou accepté de livrer là, au milieu de l'espace scénique, devant les autres. Et pourtant, le corps, comme par inadvertance, délivré sans prévision, offre alors de mémorables instantanés d'émotion et de surprise.

    Suivons la toile subtile de l'araignée qui emprisonne le corps ou l'esprit pour le libérer ensuite sans ambages : entre les mailles des fils et l'implacable espace mur des rebonds qui nous renvoie à notre implacable petitesse...

    Des silences aux aveux des corps...

     

     

     

     

     

     

     

     

    Des silences aux aveux des corps...

     

     

     

     

     

     

     

     

             

    Rebondir sur les murs... dépasser les limites de l'emprisonnement sociétal.

    Des silences aux aveux des corps...

    Déclencher le rire chez l'autre... pour le faire jaillir de soi dans un rôle. Un vrai défi !

    Des silences aux aveux des corps...

     

     

     

     

     

    Des silences aux aveux des corps...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Texte et mise en scène.

    Au programme cette année : une pièce de Carole Fréchette que les lycéens ont découverte par morceau. Bientôt la suite... 

    Pratique régulière indispensable des scènes de groupe qui demandent un travail d'écoute, d'échanges et de complicité tant dans les regards que dans les attitudes et les intonations. Bref, il s'agit de trouver une cohésion qui donne sens à la pièce pour la faire résonner dans la tête du public.

    Des silences aux aveux des corps...

     

     

     

     

    « The Backpack Twelve !Rencontre avec Carole Fréchette ! »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    1
    AL
    Lundi 5 Février à 21:35
    AL
    Le groupe prend forme, prend corps. On sent la connivence, la compréhension sous-jacente, comme une évidence....
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :