• Notre premier article dans la presse congolaise pour "Cauchemar d'homme"... On vous laisse lire...

    http://www.adiac-congo.com/content/theatre-cauchemar-dhomme-jouee-lifc-50802

    Théâtre : « Cauchemar d’homme » jouée à l’IFC   

    Mercredi 11 Mai 2016 - 18:45

    Jouée par les élèves du lycée Victor-Augagneur, du lycée français Charlemagne et de l'Espace Enfants, Cauchemar d’homme est une pièce de théâtre née d’un projet de métissage culturel mutuellement profitable entre les deux lycées depuis près d’une décennie. Sous la direction de Jack Percher, chaque année est montée une troupe théâtrale qui réunit sur une même scène les comédiens des deux lycées et même d’ailleurs comme c'était le cas il y a quelques années avec les lycéens de Joachim-Du-Bellay d’Angers en France unis par un jumelage conclu en 2004 avec le lycée pontenégrin. "Cauchemar d’homme" est une comédie d’aujourd’hui librement adaptée de Lysistrata Aristophane qui peint avec ironie les vices de la société que le metteur en scène de sa farce met en lumière. C’est une fable inventée il y a 2500 ans par Aristophane qui résonne aujourd’hui avec une joyeuse modernité car si le fond du problème est grave, elle présente une comédie échevelée, provocante et un tantinet irrévérencieuse.

    L’intrigue : Les jeunes hommes sont occupés à faire la guerre, ils désertent leur foyer, délaissent leur femme, hormis quelques passages éclairs… Les vieux hommes, restés à la ville, protègent les finances publiques qui ne servent qu’à alimenter le conflit. Les femmes excédées par cette situation décident de s’inviter dans la vie politique et entament une grève de l’amour pour faire plier les hommes et les ramener durablement à la maison. Rire, humour, ironie et sentiment s’imbriquent à travers les différents tableaux présentés par les acteurs exécutant avec brio le jeu de rôle. Comme cerise sur le gâteau, le public a eu droit aux pas de danses des acteurs se trémoussant aux sons de la chanson Maria Valencia, du regretté musicien Papa Wemba, dont le talent et l’auréole ont fait des émules dans le monde de l’art.

    Jouée par une vingtaine d’acteurs, qui ont bénéficié de la formation théâtrale de Françoise Rivière, Rolf N’guié, Elvis Tchikaya, Florian Zinga, Jésus Zinga et aussi musicale par Juliana Tsaty Massimina, Cauchemar d’homme, est une énième prouesse réalisée Jack Percher, qui a réuni sur les tréteaux des comédiens de divers horizons après seulement quelques jours de répétition ensemble pour un résultat pour le moins flatteur. Après l’IFC le 10 mai et le centre culturel Jean-Baptiste-Tati-Loutard, le 11 mai, la pièce  de théâtre sera jouée le 12 mai à l’Espace culturel Yaro à Loandjili, le 13 mai, au Forum Mbongui et enfin le 14 mai au Lycée Victor-Augagneur.

    Hervé Brice Mampouya

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique