• Quand le corps parle plus vite que la bouche...

    "Qui n'a pas de ventre ? Des corps sans corps ?"

         Commencer en douceur, tout en relâchant le corps... suivre une plume et être aussi légère qu'elle.

    Un échauffement fluide et créatif dans ses mouvements et dans le choix des musiques : merci à Amany pour cette direction de comédiens !

    Quand le corps parle plus vite que la bouche...

    Quand le corps parle plus vite que la bouche...

     

     

     

     

     

     

     

     

                   La rapidité, les réflexes et l'inhibition.

    Ou comment ne pas entrer en contact sans que cela ne se transforme en mêlée !

    Quand le corps parle plus vite que la bouche...

    Quand le corps parle plus vite que la bouche...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mais non, le théâtre n'est pas un art dangereux... intello

                                     Et si l'on vivait dans un bocal ?

    Quand le corps parle plus vite que la bouche...

    Se lover, se ployer, se plier, se mouvoir dans un espace restreint...

    Quand le corps parle plus vite que la bouche...

    Quand le corps parle plus vite que la bouche...

    « Le théâtre organique... Le ventre ? Funambules des frontières... »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :